Avec Faye Dunaway , Tommy Lee Jones , Brad Dourif , Rene Auberjonois , Raul Julia

Synopsis

marsSoudainement, Laura Mars parfaitement éveillée a des visions horribles de meurtres, apparemment elle voit ce que voit l'assassin qui les commet et qui se révèle avoir lieu. Elle rapporte ses expériences étranges à la Police et avec l'aide d'un détective, va tenter de retrouver le tueur...

yeux_laura_mars2On r'fait le film

Un film que l'on pourrait presque qualifier de Bushien ou d'anti-Bushien s'il n'avait été réalisé à l'époque qui est la sienne, car le discours puritain constitue le fil conducteur du récit. Il est vrai que le film est sorti à une époque où l'érotisme entre de plein pied dans le monde des médias, de la publicité, de la télévision ou du cinéma, et qu'il a pu heurter certaines sensibilités. Bref, un film qui a le mérite de montrer un aspect sociologique de son époque. Une mise en scène et un récit post-Hitchcockien qui fait beaucoup penser au travail de Brian De Palma, avec un peu moins de talent il est vrai. Il faudra encore attendre « L'empire contre-attaque » pour voir de quoi ce metteur en scène, Irvin Kershner, était capable. Le suspense est bien entretenu au sein d'une mise en scène qui pourra paraître un peu vieillotte aujourd'hui. L'intérêt se situe surtout au niveau de Faye Dunaway, qui une fois de plus, porte admirablement le film sur ses épaules, entourée par de très bons seconds rôles qui feront la joie de la décennie qui suivra : Tommy Lee Jones, Brad Dourif, Raul Julia.  A noter les correspondances symboliques avec un film beaucoup plus récent : "AB Normal-beauty".