yolandmontSynopsis

Irène est en tournée avec 'Sale Affaire', un one woman show, dans le nord de la France. Elle rencontre Dries, un porteur de géants... C'est le début d'une histoire d'amour qui a d'étranges résonances avec le spectacle qu'Irène joue sur scène...

On refait le film

Yolande Moreau qui rebondit cinématographiquement sur un spectacle de théâtre, « Sale affaire », qui l'avait lancée il y a déjà très longtemps au début des années 90. Un personnage de théâtre, un personnage de cinéma, intimement liés par Yolande Moreau. Une adaptation mi-réaliste, mi-fiction, qui recherche des correspondances entre les personnages de fiction, entre Yolande Moreau et ses personnages. Yolande est Irène, Irène est Yolande Moreau, Irène est le clown sur scène, le clown sur scène est Irène.

Un personnage seul sur scène et Irène qui ne l'est pas moins dans la vie. La chaleur des spectateurs, suivi des longues solitudes des chambres d'hôtel, des voyages de spectacle en spectacle, de ville en ville. Une superbe photographie du monde du théâtre, sous tous ses aspects, chaleureux ou froid, où le saltimbanque devient tour à tour entouré, solitaire, adulé, ignoré. Un métier comme tous les autres métiers, avec ses aspects sombres et lumineux qui se côtoient sans cesse, où les nombreuses rencontres sont souvent éphémères. Et puis une rencontre, moins éphémère qu'une autre, où l'on ne sait très bien où elle va mener. Mais qu'importe, car comme le dit le clown sur scène, c'est le début d'une histoire d'amour qui compte. La fin, on s'en fout, ou presque. Car, parfois la magie règne, l'âme sœur se retrouve devant soi, et là, les séparations deviennent dramatiques, bouleversantes, presque impossibles. « Quand la mer monte », quand les yeux se regardent, quand les mots se comprennent, quand la chaleur de l'amour monte. « Quand la mer monte », titre d'une chanson, symbole de cette mer montante effaçant peu à peu toutes les traces du passé, pour offrir une nouvelle vision d'espoir.

Le film travaille sur la simplicité, montrant la vie du commun des mortels, de ses petits bonheurs de tous les jours, magnifiquement recréés ici par l'intermédiaire des atmosphères particulières des fêtes populaires dans le nord de la France et la Belgique. Une histoire d'amour sur fond de zones industrielles.

Les deux comédiens principaux, Yolande Moreau et Wim Wilaert, presque omniprésents sur l'écran, jouent avec beaucoup de tendresse et de justesse ce duo amoureux.
moreaumont2
Les nombreux prix reçus, César de la Meilleure Actrice pour Yolande Moreau, César du Meilleur Premier Film, Prix Louis Delluc en 2005, démontrent que l'on peut réussir à plaire avec très peu de moyen.

Yolande Moreau : "Faire du théâtre donne à l'acteur l'occasion de régler des "comptes" avec la vie. On triture la réalité, on y met un peu de soi, un peu des autres et l'on partage tout ça avec un public, chaque soir différent, qui rit, se reconnaît (...) La tournée et le spectacle d'Irène nous ont servi de point de départ pour raconter le parallèle entre la vie réelle et la vie rêvée, celle qui est sublimée dans l'art."