Jeff Bridges (Jack Lucas), Robin Williams (Henry Sagan dit «Parry»), Mercedes Ruehl (Anne), Amanda Plummer (Lydia), Tom Waits (Sid), David Hyde Pierce (Lou Rosen), Ted Ros (Limo Bum),

Synopsisfisher

Jack, cynique et célèbre présentateur de radio, mis à mal par la mort d'un de ses auditeurs, est sauvé de l'attaque d'une bande de loubards par Parry, clochard ex-professeur de lettres dont la femme fut la victime d'un auditeur trop attentif de Jack.

jyflkjOn r'fait le film

Terry Gilliam fait partie de ces cinéastes qui recherchent le monde du rêve à tout prix. On pourrait comparer facilement sa démarche cinématographique à celle d'un Tim Burton ou d'un Emir Kusturica, car tous ont cette volonté passionnelle de transcender le réel en permanence. Ici, une fois de plus pour Gilliam, c'est la fameuse quête du Graal qui va inspirer son récit et lui permettre d'insérer la fable au sein du monde réel. On reconnaît bien là le metteur en scène de « Brazil », dtheqhans cette course folle vers les mondes irréels et poétiques, dans ce combat contre le réel oppressant. Dans ce « Roi pêcheur », l'aspiration au rêve se profile comme un sens profond donné à la vie, en opposition aux futilités que recèlent une certaine aisance financière. Le film aurait pu s'appeler « Le sens de la vie » comme le titre d'un autre des films de Gilliam. Les comédiens sont parfaits avec une mention toute spéciale pour les deux filles Amanda Plummer et Mercedes Ruelh. Pour moi, presque un chef-d'oeuvre.