29 mai 2007

DIE HARD - PIEGE DE CRISTAL (1988) de John McTiernan

Ce 29 Mai à 20H45 mai sur Cine Cinema Premier Synopsis John McLane (Bruce Willis) est un policier New-Yorkais. Pour les fêtes de Noël, il se rend à Los Angeles où sa femme Holly (Bonnie Bedelia) a trouvé un poste élevé dans la compagnie Nakatomi. Celle-ci donne une fête brillante dans un des grands buildings de la ville. Mais, peu après son arrivée, John voit une troupe armée dirigée par Hans Grüber (Alan Rickman) investir les lieux. Il se cache dans les étages et ne tarde pas à se trouver confronté aux... [Lire la suite]
Posté par Chrislynch2 à 07:33 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

27 mai 2007

HONKYTONK MAN de Clint Eastwood (1982)

    Avec Clint Eastwood (Red Stovall), Kyle Eastwood (Whit), John McIntire (le grand-père), Alexa Kenin (Marlene), Verna Bloom (Emmy), Matt Clark (Virgil), Barry Corbin (Arnspringer), Jerry Hardin (Smuffy) Synopsis Red Stovall, guitariste alcoolique, s’engage sur la route de Nashville pour participer à une audition du Grand Ole Opry. Pour le chaperonner, un grand-père nostalgique et deux adolescents voulant échapper à la dépression des années 30. On r'fait le film Accomplir ses... [Lire la suite]
Posté par Chrislynch2 à 08:26 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
23 mai 2007

The Queen de Stephen Frears (2006)

Sous la loupe et pour le plaisir : l'art du montage en finesse Dans les séquences précédentes, Stephen Frears a juxtaposé des images d'archives documentaires avec des séquences de fiction.  Ici, il continue... on aperçoit Lady Diana sur une photo d'archives... Image indiquant que nous sommes le 30 août 1997 faisant référence à un fait historique s'étant déroulé en France comme l'indique la présence des drapeaux français.  Il s'agit clairement d'une image de fiction qui se juxtapose à une image... [Lire la suite]
Posté par Chrislynch2 à 12:01 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
09 mai 2007

Orange mécanique de Stanley Kubrick (1972)

« Orange mécanique », œuvre monumentale du septième art. On a déjà tout écrit.  Ici, par l’image, je vais me focaliser sur l’aspect théâtral de l’œuvre qui suggère une distanciation par rapport à la réalité et à la violence véhiculée. Il existe plusieurs couches de lecture chez Kubrick qui travaille en permanence dans la nuance.  Chez lui la réalité de la violence se matérialise par l'intermédiaire d'un miroir déformant concrétisé par la théâtralité, le jeu, le masque, etc.  Sous la loupe et pour le... [Lire la suite]
Posté par Chrislynch2 à 09:09 - - Commentaires [19] - Permalien [#]