Avec :

Jennifer Tilly (Violet), Gina Gershon (Corky), Joe Pantoliano (Caesar), Barry Kivel (Shelly), Christopher Meloni (Johnnie Marconi), John P Ryan (Mickey Malnato), Richard C Sarafian (Gino Marconi), Susie Bright (Jesse)  ...

Synopsis animation_bound

Violet (Jennifer Tilly) et Corky (Gina Gershon), deux brunes brûlantes, se croisent dans l’ascenseur d’un immeuble. La première, mariée à un mafieux caractériel, séduit la seconde, tout juste sortie de 7 ans de prison. Dévorée d’une passion torride, Violet demande à Corky son aide afin de dérober 2 millions de dollars à son mari et au parrain qui l’emploie...

andy_and_larry_wachowski_op_179x169On r’fait le film

Dès les premières images, le film fait montre d’une maîtrise parfaite, non seulement dans le scénario, mais également dans la mise en scène.  A la barre, les frères Wachowski pour leur première réalisation.   Ils ont déjà écrit « Matrix » à l’époque, mais on leur demande de d’abord prouver leur talent avec des moyens réduits.  C’est exactement ce qu’ils vont faire dans ce qui va s’apparenter à un exercice de style et à une véritable démonstration de savoir-faire…

Les frères Wachowski prennent leur temps pour bien installer les éléments narratifs. Ils travaillent sur le confinement de l’espace et sur le sentiment de claustrophobie : un immeuble, deux appartements l’un à côté de l’autre.   Peu de personnages également.  Bref, une économie de moyen pour aboutir à un huis clos étouffant et efficace.   Tout est extrêmement soigné, que ce soit dans l’écriture, la qualité des images, les mouvements de caméra, la gestion de l’espace confiné, le montage, la direction d’acteur.  Tout a été pensé dans le moindre détail.boundiguiigo

Le récit offre un très beau découpage en forme de triptyque où l’on va passer d’un genre à un autre.  On commence par de l’érotisme, puis du polar noir et pour terminer dans le thriller haletant. Chaque séquence qui suit la précédente est une nouvelle porte ouverte à l’intensification de la tension dramatique, tout le long, dans un crescendo continu. La première partie érotique entre les deux femmes offre une ambiance très chaude et sensuelle.  C’est quand arrive l’homme qu’on dévie vers le polar noir où l’on assiste également à une confrontation des sexes et à un jeu d’arnaque, de manigance et de trahison.  C’est à la fois plein d’humour et sous tension.  La dernière partie plonge complètement dans le thriller de la guerre des nerfs, de manière classique mais très efficace.   

Les trois comédiens principaux, Jennifer Tilly, Gina Gershon et Joe Pantoliano sont parfaitement crédibles.  Une triangulaire magique…

Très belle réussite à tout point de vue que ce thriller érotique très original.

Mon top 1996 (Année de production)