Avec Winona Ryder, Anne Bancroft, Ellen Burstyn, Kate Nelligan, Alfre Woodard, Kaelynn Craddick, Sara Craddick, Kate Capshaw, Adam Baldwin, Dermot Mulroney, Maya Angelou, Lois Smith, Jean Simmons, Denis Arndt, Rip Torn,

Synopsis patchwork

Chaque semaine, Glady Joe, sa soeur Hy, et leurs amies Anna, Em, Sophia, Marianna et Constance se retrouvent pour coudre des ''quilts'' à thèmes. Elles perpétuent ainsi les traditions des pionnières américaines qui, grâce à quelques bouts d'étoffe, tissaient l'histoire de leur pays et de leur vie. Cet été, la venue de Finn, la jeune nièce de Glady Joe, et l'annonce de son probable mariage, inspirent au groupe une composition savante et chatoyante, illustrant les destins contrastés de chacune des ''quilteuses''. Au fil des jours, les sept femmes se remémorent leurs premières amours, leurs rêves de jeunesse, leurs espoirs tenaces qui ont résisté à toutes les trahisons. Le geste collectif, solidaire et patient, favorise la confidence, apaise les regrets, ordonne et harmonise les fragments du patchwork, qui donneront à Finn la réponse à ses interrogations et la clé de son avenir...

moorhouse On r’fait le film

Quelque chose de Bergman ou de Allen, mais au féminin. Le tissage de patchwork comme prétexte à l'introspection du présent et du passé et l'occasion de rencontres pour se raconter, se souvenir, se critiquer, se pardonner. Comme chaque pièce du patchwork a ses couleurs particulières, chaque vie recèle une histoire propre à raconter. Et le personnage de Wynona Ryder, en questionnement intense sur son présent et son avenir regarde et écoute la vie passée de ces vieilles femmes en fin de vie. Et de constater que la vie est un éternel recommencement, avec ses joies et ses malheurs. Pour comprendre aussi que pour y arriver sans trop de casse, il faut mettre un peu d'eau dans son vin. Un réel bonheur d'observer ces actrices d'un certain âge se déployer intensément. Les scènes avec Anne Bancroft et Ellen Burstyn sont foudroyantes d'émotion. Un très beau film, finement ciselé avec une touche féminine originale et rare. Une belle réflexion sur la tolérance également.